CoQ10 ou Ubiquinol

Publié le : 17/10/2019 09:56:15
Catégories : Santé

CoQ10 ou Ubiquinol

Co Q10 ou UBIQUINOL - Facteur métabolique essentiel pour rester jeune

 

Notre longévité dépend globalement de trois facteurs : la génétique, l’environnement et l’hygiène de vie. Il est estimé que les deux derniers facteurs sont responsables des trois-quarts de nos maladies. Ceci signifie que nous sommes en grande partie responsables de notre santé.

Voici ce qu’écrivent un groupe d’expert, en 2019, dans une revue scientifique de renom, en introduction d’un article intitulé : « Coenzyme Q10 et maladies dégénératives affectant la durée de vie » (1) :

« Le facteur principal qui affecte la longévité réside dans le développement des désordres dégénératifs tels que les maladies cardiovasculaires, les diabètes, les maladies du foie et des reins, surtout lorsqu’elles sont associées. Dans cet article, nous analysons le rôle potentiel d’une supplémentation avec le Coenzyme Q10 (CoQ10) dans la prévention et la gestion de ces désordres.

Ainsi, des études cliniques contrôlées et randomisées ont montré qu’une supplémentation avec le CoQ10 réduit la mortalité de 50% chez les patients qui ont une maladie cardiovasculaire.

De la même façon, le CoQ10 améliore le contrôle glycémique et la fonction vasculaire chez des patients diabétiques de type II, il améliore aussi la fonction rénale des patients avec une maladie rénale chronique, et réduit l’inflammation hépatique chez les patients atteints de stéatose non alcoolique du foie.

Les effets bénéfiques d’une supplémentation en CoQ10 dans les désordres précédents résulteraient d’une combinaison d’effets, sur la production d’énergie des cellules, sur l’action anti-oxydante, et sur l’activité anti-inflammatoire ».

Cet exposé a le mérite d’être très clair et résume parfaitement le rôle essentiel su CoQ10 sur notre santé.

Qu’est-ce que le Coenzyme Q10 ?

Il joue un rôle pivot au niveau de la respiration des cellules comme transporteur d’électrons lors de la production d’énergie sous forme d’ATP.

Le CoQ10 existe donc sous forme oxydée (Ubiquinone) et sous forme réduite (Ubiquinol). Le métabolisme énergétique a besoin d’un apport d’ubiquinol pour fonctionner, c’est-à-dire pour produire de l’énergie.

Dans de nombreuses maladies et lors du vieillissement on enregistre une baisse du niveau de CoQ10 dans les cellules (2). C’est pourquoi une supplémentation est recommandée pour enrayer les méfaits de l’âge (3).

Le CoQ10 dans les maladies cardiovasculaires

Les effets bénéfiques du CoQ10 dans les troubles cardiovasculaires ont été détaillés dès 2015 dans les revues scientifiques spécialisées (4) et (5).

Une vaste étude portant sur 400 patients atteints d’une déficience cardiaque mérite d’être signalée. Il s’agit d’une étude clinique très sérieuse, randomisée an double aveugle contre placebo. Les patients ont reçu 3X100mg/jour de Coenzyme Q10 pendant deux ans avec un suivi de nombreux paramètres biologiques. Il ressort de cette étude qu’une supplémentation en CoQ10 diminue de 42% le risque d’accident cardiaque et une diminution semblable de la mortalité (6).

CoQ10 et diabète

Les bienfaits du CoQ10 dans le diabète de type II ont récemment été publié dans une revue générale dont il ressort tout d’abord qu’une déficience en CoQ10 est observée chez les patients diabétiques (7).

Plus de 15 études cliniques randomisées et contrôlées ont été publiées ces dernières années démontrant qu’une supplémentation en CoQ10, de 100 à 200mg par jour pendant 3 à 6 mois, diminue le taux de sucre à jeun et le taux de glycation de l’hémoglobine chez les diabétiques (8).

Ces études démontrent aussi qu’un apport de CoQ10 sous forme d’ubiquinol (100 mg par jour pendant trois mois) améliore le contrôle de la glycémie et la sensibilité à l’insuline et augmente aussi le taux sanguin d’antioxydant (9).

Des études ont aussi montré des effets bénéfiques du CoQ10 dans le syndrome métabolique et chez des patients obèses avec une diminution du tour de taille et un meilleur contrôle de la glycémie (10).

Il ressort aussi de ces études que le CoQ10, chez des patients avec une mauvaise tolérance au glucose, ralentit le passage du prédiabète au diabète de type II (11).

Une méta-analyse récente confirma l’ensemble des résultats précédents sur les bienfaits du CoQ1O sur le contrôle glycémique et le taux de lipides sanguins (12).

L’utilisation des statines comme agents hypocholestérolémiants est associée avec un risque de 10 à 40% de développer un diabète de type II. Ceci pourrait être dû au fait que les statines induisent une baisse du taux de CoQ10 circulant. La supplémentation en CoQ10 est donc recommandée chez les patients sous statines, d’autant qu’une étude clinique a démontré que le Coenzyme Q10 permet une diminution des douleurs musculaires chez ces patients (13).

CoQ10 et maladies rénales chroniques

Le rôle du Coenzyme Q10 dans l’insuffisance rénale chronique a été étudié par de nombreuses équipes médicales et les résultats furent analysées dans une revue de synthèse publiée récemment (14).

On retiendra les faits suivants : 

- le niveau plasmatique du CoQ10 est significativement abaissé dans l’insuffisance rénale chronique.

- Il y a une certitude que la supplémentation en CoQ10 améliore la fonction rénale et réduit le besoin de dialyse de l’ordre de la moitié.

- Les marqueurs de la fonction rénale sont améliorés, telle la créatinine du serum.

- Chez les patients dialysés, un apport de CoQ10 ,à raison de 100mg par jour pendant 3 mois, diminue les marqueurs du stress oxydatif et de l’inflammation ainsi que la Protéine C Réactive.

Il faut noter par ailleurs que les patients atteints d’une insuffisance de la fonction rénale ont un risque de 10 à 20 fois plus élevé de développer une maladie cardiovasculaire. Inversement, une maladie cardiovasculaire peut induire une insuffisance rénale. Un apport de CoQ10 permettrait de sortir de ce cercle vicieux.

Une méta-analyse récente confirme une amélioration significative du taux de cholestérol sanguin, des marqueurs du stress oxydatif et du niveau créatinine chez les patients supplémentés avec le CoQ10 (15).

Stéatose hépatique

Bien que le coenzyme Q10 soit réparti dans tout l’organisme, le foie est son lieu de synthèse. Par conséquent, une maladie hépatique dans laquelle les capacités de synthèse sont compromises, une réduction de la production de CoQ10 va entrainer des effets cardiaques délétères ?

C’est ainsi que la stéatose hépatique non alcoolique est un facteur de risque cardiovasculaire. C’est pourquoi elle est accompagnée d’insuffisance cardiaque, d’arythmies, de dysfonctionnements valvulaires et d’athérosclérose.

Ceci est aggravé chez les patients qui prennent des statines car celles-ci inhibent la production de CoQ10.

Une supplémentation en CoQ10 permet de lutter contre ces risques. En outre il réduit l’inflammation et le stress oxydatif du foie. Par exemple le CoQ10 peut aider à protéger le foie des effets délétère des radicaux libres générés par l’alcool.

Un grand nombre d’études réalisées chez l’animal ont démontré la capacité du CoQ10 de réduire ou de prévenir le développement de cirrhose du foie suite à une exposition à divers agents chimiques, y compris les médicaments. C’est ainsi qu’une étude a montré que l’hépato-toxicité du paracétamol peut être enrayée ou atténuée par la supplémentation en CoQ10 qui évite la cirrhose en enrayant la production de radicaux libres et le processus inflammatoire (16).

A ce jour, deux études cliniques randomisées et contrôlées ont apporté la preuve qu’une supplémentation en CoQ10, à raison de 100 mg par jour pendant 4 à 12 semaines chez des patients atteints d’un foie gras non alcoolique, permet une baisse significative des marqueurs de l’inflammation hépatique (17), (18).

Bibliographie :

(1)   Coenzyme Q10 and degenerative disorders affecting longevity: an overview

Antioxydants, 2019; 8(2): 44

(2)   Secondary coenzyme deficiencies in oxidative phosphorylation and non-oxydative phosphorylation disorders

Mitochondrion 2016; 30, 51-58

(3)   Coenzyme Q10 supplementation in aging and disease

Front. Physiol. 2018; 9:44

(4)   Coenzyme Q10 to treat and prevent heart disease

Br. J. Cardiac. Nurs. 2015; 10:382-387

(5)   CoQ10 and cardiovascular disease: an overview

Br. J. Cardiol. 2015; 22:1-5

(6)   The effect of CoQ10 on morbidity and mortality in chronic heart failure: the Q-SYMBIO randomized double blind trial

JAAC. 2014; 2:641-649

(7)   CoQ10 supplementation for diabetes and its complication: an overview

Br. J. Diabetes. 2017; 17:1-4

(8)   CoQ10 improves blood pressure and glycaemic control in subjects with type II diabetes

Eur. J. Clin. Nutr. 2002; 56:1137-1142

(9)   Effect of ubiquinol supplementation on glucose, lipids and antioxidant capacity in type 2 diabetes patients: a double blind, randomized, placebo-controlled trial

Br. J. Nutr. 2018; 120:57-63

(10)                 The effect of CoQ10 administration on glucose homeostasis parameters, lipids profiles, biomarkers of inflammation and oxidative stress in patients with metabolic syndrome

Eur. J. Nutr. 2016; 55:2357-2364

(11)                 Effect of Coenzyme Q10 on insulin resistance in Korean patients with prediabetes: a pilot single center, randomized, double-blind, placebo-controlled study

Biomed. Res. Int. 2018: 1613247

(12)                 Effectiveness of Coenzyme Q10 supplementation for type 2 diabetes mellitus: a systemic review and meta-analysis

Int. J. Endocrinol. 2018: 6484839

(13)                 Coenzyme Q10 supplementation decreases statin-related mild-to-moderate muscle symptoms: a randomized clinical study

Med Sci. Monit. 2014; 20: 2183-8

(14)                 Chronic kidney disease and CoQ10 supplementation: an overview

J. Kidney Care. 2018 (in press)

(15)                 The effect of Coenzyme Q10 supplementation on metabolic profiles of patients with chronic kidney disease

Curr. Pharm. Des. 2018 doi: 10.2174/1381612824666181112112857

(16)                 CoQ10 prevent hepatic fibrosis, inflammation and oxidative stress in a rat model of poor maternal nutrition

Am. J. Clin. Nutr. 2016;103: 579-588

(17)                 Oral CoQ10 supplementation in patients with NAFLD: effects on insulin resistance and oxidative stress

Arch. Med. Res. 2014; 45:589-595

(18)                 Functions of CoQ10 supplementation on liver enzymes, markers of inflammation and adipokines in patients with NAFLD: a double-blind randomized placebo-controlled clinical trial

J. Am. Coll. Nutr. 2016; 35:346-353

Produits associés