Comment envisager le déconfinement sereinement ?

Publié le : 02/05/2020 11:40:51
Catégories : Santé

Comment envisager le déconfinement sereinement ?

Voilà, après sept semaines de restrictions et de quarantaine, la vie reprend doucement son cours. Alors comment se préserver du Covid-19 et comment envisager la suite des évènements sereinement pour soi et son entourage ?

Bien évidemment, on continue d’appliquer les mesures générales : masque, désinfection des mains, gants etc...

La deuxième chose, et sûrement la plus importante : entretenir son immunité et la maintenir à son maximum. Pour cela, les solutions sont nombreuses et personnalisables pour chacun.

Comme pour le reste des maladies connues, un organisme sain et robuste est en mesure de se défendre contre l’agresseur. En réalité, les conseils ci-dessous ne sont pas spécifiques au Covid-19, ils s’appliquent dans chaque situation où notre immunité pourrait être malmenée. Ce qui suit est un ensemble d’habitudes et de réflexes à appliquer au quotidien pour ne jamais craindre d’attaque extérieure.

 1. L'HYGIÈNE DE VIE

 Mon alimentation

Tout commence dans notre assiette. En fonction du menu nos cellules seront plus ou moins bien nourries, cellules immunitaires comprises.

Notre système immunitaire a également choisi de siéger principalement dans l’intestin. Des problèmes digestifs auront, par conséquent, un impact direct sur l’immunité.

Il y a donc un double intérêt à s’alimenter correctement.

Le but ici, n’est pas de rentrer dans les détails d’une nutrition parfaite, mais d’en tracer les grandes lignes afin de réagir rapidement face à la reprise de nos activités. Ce sujet pourra être développé dans un futur article. 

Le secret réside en quelques principes simples :

  •   une alimentation naturelle, non transformée, brute
  •   une agriculture naturelle ou biologique, de saison et plutôt régionale
  •   un juste équilibre de chaque aliment

En pratique, cela consiste à prendre exemple sur le régime méditerranéen, soit :

  •   légumes à volonté et des fruits frais de saison
  •   des huiles végétales de première pression à froid
  •   du poisson gras deux fois par semaine (sardine, hareng, saumon…)
  •   une petite quantité de fromage de chèvre ou de brebis
  •   de la viande occasionnellement, plutôt blanche et issue d’élevages raisonnés
  •   des œufs biologiques
  •   une poignée d’oléagineux par jour
  •   une bonne hydratation : 1,5 l d’eau pure par jour

Ce que l’on évite :

  • le sucre blanc raffiné, ennemi n°1 de notre flore intestinale. Du sucre, oui, mais il doit être complet, non transformé et ne pas dépasser 25 gr par jour. Exemples : miel, sucre de coco (idéal pour les diabétiques), rapadura, sirop d’agave.
  • les glucides hyper transformés. Les glucides apportent minéraux et énergie, mais tous ne se valent pas. Les céréales doivent être complètes et bio. Le gluten est en règle générale à éviter car les transformations modernes du blé l’ont rendu indigeste et agressif envers notre muqueuse intestinale. On préférera les vieux blés non transformés : kamut, épeautre, amidonnier ou bien des céréales sans gluten : sarrasin, amarante, millet, quinoa.
  • les produits laitiers. La caséine, soit la protéine du lait, présente dans tous les produits laitiers est très agressive envers la muqueuse intestinale. Celle des brebis et des chèvres pose tout de même moins de problèmes de santé pour l’homme. 25 gr  par jour est une quantité raisonnable.
     

L’exercice physique

Elimination des acides, des graisses excédentaires, tonification musculaire, prévention cardio-vasculaire, oxygénation, bien-être psychique etc…autant de bienfaits à ne pas négliger. Chacun doit bouger en fonction de sa condition personnelle et de ses préférences.

Le mouvement stimule tout l’appareil digestif en lui donnant l’opportunité de fonctionner de manière optimale. Le mouvement, c’est donc la vie et la santé alors que la sédentarité, c’est mettre au ralenti toutes nos fonctions organiques et donc, notre fonction immunitaire par la même occasion.

Le moral

Prenez le temps de méditer et de vous relaxer. Se sentir bien dans sa tête permet de se sentir bien dans sa peau. Ces deux conditions sont primordiales pour augmenter vos aptitudes et éviter les complications psychosomatiques. La peur, l’inquiétude, la colère affectent directement nos organes : foie, reins, intestins…qui vont alors fonctionner au ralenti. Il est vraiment dommage de passer à côté de leurs pleines compétences. Il est d’ailleurs tout à fait sage d’utiliser des Fleurs de Bach lors d’une relaxation ou d’une période compliquée. Elles vous aideront à réguler vos émotions et à retrouver votre sérénité.

2. LES COMPLÉMENTS

Mais voilà, parfois la vie nous met des bâtons dans les roues, un évènement, une maladie, un accident, un Covid-19... C’est alors qu’intervient la complémentation, fiable et efficace dans les moments difficiles.

Booster l’immunité

Ces compléments ont aussi des propriétés anti microbiennes, anti infectieuses et anti oxydantes, ce qui ne gâte rien !

Plus particulièrement, pour renforcer l'immunité chez les personnes fatiguées mentalement et physiquement :

  • Elixir du suédois : tonique immunitaire, fortifiant et énergisant
  • Gelée royale : immunité, convalescence, grossesse, surmenage, fatigue physique et psychique
  • Klamath : immunité, énergisante, anti oxydante, production de cellules souches, et clarté mentale

Contrôle du stress et des émotions

Augmentation de la résistance, faire face à l’adaptation, anti-fatigue, relance des métabolismes et meilleure immunité :

Renforcer son microbiote

Désinfecter l’air ambiant

Aérer 2 fois par jour pendant 10 minutes votre lieu de travail ou votre chez soi, il est rassurant de respirer un air sain. De plus vous pouvez vous équiper d’un diffuseur d’huile essentielle. Parmi les huiles recommandées, on retrouve :

  • Citron, citrus limonum : désinfection de l’air ambiant.
  • Ravintsara, Cinnamomum camphora : antiviral et immunostimulante.
  • Tea tree, Melaleuca alternifolia : anti infectieux polyvalent et immunostimulant.
  • Niaouli, Melaleuca quinquenervia : anti infectieux ORL, immunostimulant, antiviral.
  • Cajeput, Melaleuca cajuputii : antivirale, anti infectieuse respiratoire.
  • Romarin à cinéole, rosmarinus cinéole : affections pulmonaires.