Cellfood et Spiruline : le duo gagnant pour sportifs

Publié le : 08/05/2019 11:58:36
Catégories : Santé

Cellfood et Spiruline : le duo gagnant pour sportifs

Efficacité prouvée – Tolérance parfaite

Les sportifs veulent être en forme. Ils veulent améliorer leurs performances et réduire leur fatigue. Ils cherchent des produits réellement actifs mais sans danger. Il existe deux produits naturels qui ont fait l’objet d’études scientifiques contrôlées qui boostent le métabolisme de façon physiologique. Leur action est à la fois stimulante et réparatrice.

1 - CELLFOOD

Oxygénateur cellulaire

Cellfood nourrit et détoxifie les cellules, il augmente la respiration cellulaire et favorise le métabolisme. Il réduit le stress oxydatif et l’acidose des tissus. C’est un puissant régénérant naturel et physiologique.

 La respiration c’est la vie. Il ne suffit pas que l’oxygène arrive aux poumons, il faut ensuite qu’il soit véhiculé par les globules rouges, à travers tout l’organisme, jusqu’à chacune de nos milliards de cellules. Il faut ensuite que les cellules soient capables d’utiliser cet oxygène avec efficacité pour produire l’énergie nécessaire au fonctionnement de l’organisme et en particulier des muscles. C’est là qu’intervient Cellfood.

Composition :

Cellfood est constitué d’une suspension colloïdale qui contient 78 oligoéléments, 34 enzymes et 17 acides aminés. 

Un procédé spécial d’oxydo-réduction confère à ces éléments la capacité de pénétrer au cœur des cellules, dans les mitochondries, centrales énergétiques productrices d’ATP.

C’est la raison pour laquelle Cellfood est un puissant oxygénateur cellulaire.

Stimule la respiration cellulaire

Le secret de Cellfood repose sur son action au niveau des mitochondries, ces organites qui sont présents à l’intérieur de chacune de nos cellules. Les mitochondries sont le siège de la respiration cellulaire. C’est à l’intérieur des mitochondries qu’à lieu le processus ultime du métabolisme, la combustion de nos aliments dégradés pour fournir l’énergie nécessaire à la vie.

C’est au cours d’un long processus d’oxydo-réduction que la cellule fabrique le précieux ATP (Adénosine Tri Phosphate) qui constitue sa réserve énergétique et va permettre au métabolisme de fonctionner. C’est pourquoi, on dit que les mitochondries sont les centrales énergétiques des cellules. Elles sont le siège de ce que les biochimistes nomment « la chaine respiratoire ».

Si les cellules sont fatiguées ou encombrés par des déchets, elles utilisent mal l’oxygène à leur disposition. L’oxygène en excès va donner naissance à des radicaux libres oxydants qui ont un effet extrêmement néfaste sur l’organisme. Ceci induit la fatigue et le vieillissement prématuré.

Vous avez compris que le sportif doit avoir une excellente respiration cellulaire et donc des mitochondries hyper-efficaces, capables d’utiliser l’oxygène avec un excellent rendement pour produire le maximum d’énergie. C’est la prouesse de Cellfood qui agit au cœur des mitochondries.

Une étude italienne a montré le remarquable effet anti-oxydant de Cellfood sur les globules rouges et sur des lymphocytes soumis à une attaque de radicaux libres. Cellfood protège à la fois l’ADN et le Glutathion cellulaire (1).

Une autre étude fut réalisée pour mesurer l’effet de Cellfood sur la respiration cellulaire de l’endothélium vasculaire. Les résultats ont montré une nette augmentation de la consommation d’oxygène et une plus forte production d’ATP ainsi qu’une diminution des radicaux libres. Ceci apporte la preuve de l’efficacité de Cellfood pour améliorer la respiration cellulaire et le rendement énergétique (2).

Ces résultats furent confirmés en étudiant l’efficacité de Cellfood sur la formule sanguine de 45 athlètes marathoniens. La conclusion des expérimentateurs fut la suivante :

  • Après l’utilisation de Cellfood, à raison de 15 gouttes une fois par jour, les athlètes ont enregistré une augmentation de tous les paramètres hématologiques étudiés : ferritine, hémoglobine et globules rouges.
  • Par ailleurs, lors des tests d’effort, Cellfood accroit la saturation en oxygène de l’hémoglobine, c’est-à-dire augmente la disponibilité de l’oxygène au niveau musculaire.
  • Cellfood provoque aussi une baisse du taux d’acide lactique sanguin, par rapport à un placebo, dans les tests d’endurance. Ceci signifie une meilleure respiration cellulaire ainsi qu’une plus grande production d’énergie sous forme d’ATP.
  • Il fut aussi enregistré une augmentation de la VO2max et une diminution de la fréquence respiratoire. 
  • Enfin la prise régulière de Cellfood fut accompagnée d’une augmentation statistiquement significative du taux de globules blancs, ce qui traduit une stimulation du système immunitaire qui est souvent altéré chez les athlètes soumis à un entrainement intense. (3)

Les résultats précédents ont été confirmés dans une étude portant sur des cyclistes professionnels dans laquelle le groupe recevant 8 gouttes trois fois par jour de Cellfood a vu sa VO2max augmenter de façon statistiquement significative.

Laissons au Dr Eugenio Luigi Ioro, spécialiste de biochimie clinique à l’Université de Gènes, le soin de conclure :

« Cette première série de recherches, effectuées sur de sujets qui se livrent à des activités sportives, principalement de type aérobie, où une utilisation optimale de l’oxygène est absolument décisive, indique que le mécanisme d’action spécifique de Cellfood, pris régulièrement à des doses quotidiennes variant de 24 à 36 gouttes, consiste à mettre l’organisme et, en particulier, sa machine musculaire, dans des conditions métaboliques optimales pour développer les performances maximales, sans les risques liés à l’acidose et, donc, au stress oxydatif. Une propriété que, actuellement, aucune forme d’intégration, même celles destinées aux sportifs, n’est en mesure de fournir ». (4)

Bibliographie

 (1)  The antioxydant protection of Cellfood against oxidative damage in vitro

Food Chem Toxicol. 2011; 49(9): 2292-8

(2)  Cellfood improves respiratory metabolism of endothelial cells and inhibits hypoxia-induced oxygen species (ros) generation

J Physiol Pharmacol. 2011; 62(3): 287-93

(3)  Efficacité de Cellfood sur les paramètres physiologiques de 45 marathoniens

Publié dans : La modulation physiologique d’oxygène à la demande 2016 ; 57-60

(4)  La modulation physiologique d’oxygène à la demande

Edition Edra, 2016, p.61

2 - La Spriruline dope la résistance physique

Le sport est bon pour la santé physique et psychique. Mais le sport soutenu et l’entrainement nécessitent des besoins nutritionnels spécifiques pour soutenir l’organisme. D’autre part, l’effort prolongé soumet le métabolisme à un stress particulier dont il faut se prémunir. 

L’énorme avantage de la spiruline réside dans le fait qu’elle contient à la fois des nutriments essentiels bio-assimilableset des substances réparatrices. Il n’est pas exagéré de dire que la Spiruline dope le métabolisme en le nourrissant, en le fortifiant et en le protégeant.

Le complément alimentaire du muscle

La spiruline contient des protéines hautement assimilables car elles sont immédiatement disponibles, sans paroi cellulosique comme dans les autres végétaux. Cela en fait un véritable aliment du muscle avec un taux de protéines d’excellente qualité de 65%.

La composition de la spiruline montre la richesse de cette petite algue bleue, à juste titre dénommée « super-aliment ». On y trouve toute la gamme des vitamines, à commencer par un très riche complexe de caroténoïdes antioxydants et de provitamine A. A noter aussi des teneurs notables en Vitamines B1, B2 et E.

Une prise quotidienne de spiruline fournit à l’organisme 100% de ses besoins en vitamine K, moins connue, mais essentielle pour le métabolisme du fer et pour le processus de la coagulation. La vitamine K permet aussi une bonne minéralisation osseuse.

Les sels minéraux et les oligoéléments sont aussi présents en quantité non négligeable dans la spiruline : Magnésium, potassium ainsi que manganèse, zinc, cuivre, molybdène et surtout Sélénium qui renforce l’action anti-oxydante de la spiruline.

En outre la spiruline contient une bonne quantité de fer assimilable qui permet un apport de 9mg/jour pour une consommation recommandée de 10g/jour de spiruline. C’est aussi pourquoi la spiruline est souvent utilisée par les végétariens comme supplément ainsi que chez les personnes âgées dont il augmente le taux d’hémoglobine.

C’est la présence de phyto-pigments particuliers, aux propriétés exceptionnelles, que la spiruline doit sa notoriété et son immense intérêt. Parmi ceux-ci, notons la Phycocyanineet la zéaxanthine, protecteurs et réparateurs cellulaires qui suscitent aujourd’hui un immense intérêt de la recherche médicale comme neuro-protecteurs dans les maladies de démyélinisation. 

Amélioration des performances

Durant un exercice physique intense, l’organisme est soumis à un stress oxydatif puissant qui entraine des lésions cellulaires. Des essais sur l’animal ont montré qu’un apport de spiruline dans l’alimentation permet un effet psychostimulant qui favorise l’effort prolongé (1).

Un essai fut aussi réalisé chez des jeunes, lors d’un entrainement sportif. Il fut ajouté un supplément de spiruline dans leur alimentation quotidienne pendant 3 semaines. En comparaison à un groupe témoin, les taux sanguins du groupe avec spiruline furent très significativement plus élevés en Superoxide dismutase et en glutathion qui sont des antioxydants puissants. De même on observa une baisse importante du taux de dérivés de peroxydation des lipides. Cette expérimentation apportait la preuve d’une excellente protection contre le stress oxydatif provoqué par l’exercice physique (2).

Ces résultats furent confirmés dans une étude ultérieure réalisée en double aveugle contre placebo sur un groupe d’homme modérément entrainé dont une partie absorbait 6g de spiruline par jour durant 4 semaines. Ils furent tous soumis à un test intensif de course sur tapis roulant. Des prises de sang furent effectuées avant, aussitôt après l’exercice physique et 24 heures après. Le groupe supplémenté en spiruline montra des signes objectifs de fatigue très longtemps après le groupe témoin. En outre, le taux de glutathion était significativement plus élevé, immédiatement après l’effort et 24 heures après dans le groupe expérimental, avec aussi moins de peroxydation lipidique et une meilleure oxygénation cellulaire (3).

Il est bien connu que l’entrainement intensif provoque une immunodéficience qui fragilise les équipes sportives et les rend plus vulnérables aux infections. Ceci se manifeste par une augmentation du taux des différents lymphocytes et des marqueurs de l’inflammation. Une étude contrôlée, réalisée en double aveugle contre placebo fut entreprise avec l’équipe polonaise de rameurs. Des tests furent effectués au début et à la fin de l’expérimentation qui dura 6 semaines. Le groupe expérimental reçu chaque jour 1,5 g d’extrait de spiruline. Les résultats montrèrent que le groupe supplémenté ne montra aucun signe de déficience immunitaire, ni immédiatement après l’exercice, ni 24 après, contrairement au groupe control dont les mêmes paramètres furent perturbés (4).

L’ensemble de ce qui précède permet de conclure qu’un apport nutritionnel de spiruline constitue un remarquable stimulant biologique naturel et un protecteur cellulaire bien adapté à la pratique sportive. Il permet d’intensifier et de rallonger les périodes d’entrainement. On peut considérer qu’il s’agit d’un véritable dopant physiologique, non médicamenteux, et sans danger !

A noter que la spiruline est sans effet secondaire et sans contre-indication.

Bibliographie 

(1)  The effect of hydrolyzed Spirulina on forced swimming test in ICR mice.

Int. J. Neurosci. 2008; 118(11): 1523-33

(2)  Preventive effect of Spirulina platensis on skeletal muscle damage under exercise-induced oxidative stress.

Eur. J. Appl. Physiol. 2006; 98(2): 220-6

(3)  Ergogenic and antioxidant effects of spirulina supplementation in humans.

Med. Sci. Sports Exerc. 2010; 42(1): 142-51

(4)  An attempt to induce an immunomodulatory effect in rowers with spirulina extract

J. Int. Soc. Sports Nutr. 2018 Feb 20; 15 :9

Les sportifs peuvent donc utiliser régulièrement l’association Cellfoodet Spiruline Bio pour être au meilleur de leur forme, plus résistant à l’effort et pour améliorer leurs performances. Ces deux produits sont sans effets secondaires et sans contre-indication.

Cellfood et Spiruline Bio ont une efficacité prouvée et une tolérance parfaite.

 

 

Produits associés

Articles en relation

CELLFOOD : 1er oxygénateur cellulaire !
CELLFOOD : 1er oxygénateur cellulaire !
Cellfood : votre booster de vitamines !
Cellfood : votre booster de vitamines !
Cellfood: un produit vraiment innovant !
Cellfood: un produit vraiment innovant !