BROMÉLAÏNE AUX MULTIPLES BIENFAITS

Publié le : 12/01/2020 19:55:09
Catégories : Santé

BROMÉLAÏNE AUX MULTIPLES BIENFAITS

BROMÉLAÏNE

 ENZYMES AUX MULTIPLES BIENFAITS INCOMPARABLES

 

La Bromélaïne est constituée de deux enzymes protéolytiques extraits d’ananas et capables de digérer les protéines.

 L’ananas est utilisé depuis fort longtemps par la médecine traditionnelle en Amérique du sud, en usage externe, pour traiter les bronchites, les gorges irritées, les contusions et les plaies.

 La médecine occidentale a commencé à utiliser la bromélaïne à partir de 1950 en médecine sportive, après une opération chirurgicale ou pour soigner les phlébites ou les sinusites.

 

Des bienfaits incomparables

A la fin du siècle dernier la liste des bienfaits de la bromélaïne a commencé à s’allonger d’années en années :

  • Les médecins ont remarqué sa puissante action antiinflammatoire et l’ont utilisé avec succès, par voie interne, dans les cas de traumatismes, de contusions et d’oedèmes, en chirurgie et en soins dentaires. En effet la bromélaïne est absorbée par la paroi intestinale et sa demi-vie est de 6 à 9 heures
  • La bromélaïne est aussi efficace par voie externe pour accélérer la guérison des plaies et des brûlures, pour améliorer l’état des escarres
  • Des études plus récentes ont mis en évidence son efficacité par voie orale dans les douleurs musculaires et articulaires de type inflammatoire. Elle améliore aussi les tendinites
  • En médecine ORL, la bromélaïne est efficace pour traiter les bronchites, sinusites et rhinosinusitesaigues ou chroniques
  • Associé à un antibiotique, la bromélaïne facilite son passage dans le sang et renforce son pouvoir anti-infectieux en dissolvant la carapace dans lequel le foyer infectieux se protège du système immunitaire
  • L’utilisation de la bromélaïne donne aussi de très bons résultats dans divers infections intestinales et dans la lutte contre les infections à Candida albicans
  • La bromélaïne, grâce à son action protéolytique, facilite la digestion et permet de lutter efficacement contre la dyspepsie, les ballonnements et les troubles gastro-intestinaux. Elle est également très efficace dans la constipation
  •  Il est intéressant de noter aussi que l’action protéolytique douce de la bromélaïne lui confère un effet anti-thrombotique
  •  Enfin, la bromélaïne est connue pour ses effets bénéfiques sur la cellulite et pour ses capacités à s’attaquer aux cellules graisseuses
  • Avec les réserves d’usage, le domaine le plus prometteur de la bromélaïne réside dans son rôle d’adjuvant anti-cancéreux en réduisant la taille des tumeurs et la prolifération des métastases. Dans ces cas, l’association avec un curcuma, bien absorbé au niveau intestinal, est conseillée
  • D’une façon générale, dans toutes les pathologies où l’inflammation est prépondérante, la prise conjointe de Bromélaïne et de Curcuma donne d’excellents résultats. C’est le cas, en particulier, des troubles digestifs, des inflammations du colon et des douleurs musculaires, articulaires et tendineuses.

 

Conseils d’utilisation de la Bromélaïne

 

L’ensemble de ce qui précède résume succinctement les multiples bienfaits de la Bromélaïne sur l’ensemble de l’organisme.

  •  Il est conseillé d’utiliser de la bromélaïne pure avec une forte activité enzymatique, soit un titrage de l’ordre de 5000 GDU par gramme. (Unité de Dissolution de la Gélatine)
  • Elle doit être certifiée sans OGM, sans résidus de solvants, sans phtalates, sans métaux lourds et sans dioxyde de titane
  • Il est préférable d’utiliser une préparation dans laquelle la bromélaïne est enrobée d’une couche gastro-résistante afin de protéger son activité enzymatique lorsqu’elle traverse l’estomac
  • La bromélaïne est bien tolérée et ne génère pas d’effets secondaires. Il faut cependant noter de rares réactions allergiques chez les sujets qui sont habituellement allergiques à l’ananas
  • Vous pouvez approfondir vos connaissances sur la bromélaïne en lisant l’excellente étude dont voici la référence :“Potential role of bromelain in clinical and therapeutic applications” - Biomed Rep. 2016; 5(3): 283-288

 

Produits associés